Séjour via ferrata dans les Dolomites : traversée de la Brenta

Le 19.09.2016, par ChristelleF-dcf


Du 25 juillet au 2 août 2015

Nous sommes sept à partir de Clermont à 6 h du matin sous la conduite d'Alain Chauvelier : Alain Rousseau, Jean-Paul et Anne-Marie, Jean-Pierre, Martine et moi.

A 10 h, nous sommes stoppés par le passage du Tour de France, bloqués à St Jean-de-Maurienne. Que faire ? Nous visitons la cathédrale et son cloître, puis allons voir passer la caravane publicitaire, suivie du peloton. C'est amusant, pour moi c'est une première.

A 15 h, nous reprenons la route en direction d'Aussois pour aller dormir au Fort Marie-Christine. Trop tard pour faire les via ferrata prévues ; nous en faisons juste une toute petite, celle des Diablotins qui nous amène directement dans le fort Victor-Emmanuel que nous visitons ensuite. C'est une via ferrata bien insolite, ainsi que l'hébergement au fort avec accueil bien chaleureux autour d'une fondue savoyarde.

Dimanche matin, départ pour Madonna di Campiglio. Quelques difficultés à garer les voitures au parking de Vallesinella car la route très étroite qui y conduit est en circulation alternée quand il y a des autocars. Après un peu d'attente, nous laissons les voitures à 16 h 30 et montons jusqu'au refuge Graffer à 2 262 m ; arrivée juste pour la soupe.

Lundi, les choses sérieuses commencent : nous faisons la via Benini 305 en prenant notre temps. Découverte du monde minéral et vertigineux des Dolomites entre brume et soleil. Nous arrivons au refuge Tuckett (2 270 m) vers 16 h.

Le lendemain, nous préférons faire deux groupes, car la via Bocchette Alte s'annonce « physique ». En effet, échelles, escalade, désescalade se succèdent sur la via 305. L'autre groupe prend le sentier Casinei 328, puis le sentier Galleria Bogani 318, petit arrêt au refuge Brentei et montée au refuge Alimonta (2 580 m).

Mercredi, après une pluie matinale, le ciel est très dégagé. Nous traversons d'abord un glacier puis accédons à la via ferrata Bochette Centrali : vires, échelles, escalade, désescalade... Mais comme le brouillard arrive, nous ne pouvons pas apprécier le vide qui nous entoure. Hélas ! Ce devait être les plus beaux paysages : les Campaniles, la cima Brenta, etc. Descente vers le refuge Pedrotti (2 487 m), la pluie arrive, nous déjeunons dans le refuge en nous laissant tenter par minestrones et strudels.

Jeudi, le temps étant incertain, nous partons de bonne heure. Deux heures de marche d'approche en montée continue dans le brouillard, quelques trouées. Via ferrata Livio Brentini 358, courte et facile. Grande désescalade au dessus du glacier d'Ambiez et longue traversée de celui-ci, puis sentier Livio Brentari 358. Repas de midi au refuge Agostini (2 405 m), très cosy.

Vendredi : montée dans le brouillard vers le col d'Ambiez par le même chemin que la veille, puis le temps se lève et magnifique panorama. Traversée du glacier d'Ambiez avec les crampons, puis via ferrata 327 sportive et grande traversée du glacier Camos. Sensations alpines. Pique-nique au-dessus de la vallée et vue sur Madonna. Arrivée au refuge Brentei, visite de sa chapelle impressionnante par le nombre de plaques commémoratives de décès dans le secteur.

Nous avons été impressionnés par la gentillesse des serveurs et le décor chaleureux des refuges italiens ainsi que leur gastronomie, aidés par leur approvisionnement en tyrolienne. Les strudels ont eu beaucoup de succès. A noter la présence de chapelles près des refuges, ou parfois juste une cloche.

Notre retour s'est fait en deux étapes. Nous aurions aimé dormir au col du Mont Cenis, mais rien n'était disponible. Nous l'avons franchi sous une pluie battante, mais c'était quand même grandiose. Nous avons donc passé la nuit dans notre cher fort Marie-Christine : à recommander.

Grand merci à Alain qui nous avait préparé ce séjour inoubliable dans les Dolomites, rêve enfin réalisé.

D'autres photos sont visibles sur le site : http://webaccaf.free.fr/


 

Bienvenue sur le site du Club Alpin Clermont-Auvergne !

 

Vous trouverez sur ce site toutes les informations utiles pour découvrir ou re-découvrir notre club. N'hésitez pas à consulter les informations pratiques en utilisant le menu navigation. Si vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez, vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail (voir nos coordonnées en bas de page).

Notre permanence hebdomadaire est l'occasion d'accueillir et de renseigner les nouveaux adhérents et de rencontrer les autres, d'adhérer à notre club, de s'inscrire aux sorties et de les préparer. Venez nous rencontrer à la permanence tous les jeudis de 19h à 20h30 :

Horaires haute saison : du 9 janvier au 12 mars,

Permanence pour matériel de 18 à 20h

21 rue Jean Richepin
63000 Clermont-Ferrand
Salle 1
Tél. : 04 73 90 81 62

 

En dehors des horaires de permanence, vous pouvez :

  • Soit appeler Georges : 04 73 92 40 25

                                      06 24 01 28 25

  • Soit appeler Josette :   04 73 27 04 57
  • Soit adresser un e-mail à 

      

 Georges et Josette répondront à vos questions. 

----------------------------------------------

Nos partenaires : 

 

Recherche :