Canyoning

 

 Provenant de la pluie ou de la fonte des neiges, pour rejoindre la vallée, l’eau des torrents a creusé des gorges dans la montagne, sculptant la roche de magnifiques canyons. Cascades vertigineuses, étroites goulottes où l’eau s’engouffre, grands biefs d’eau limpide : autant de formes que peuvent prendre les canyons que l’on rencontre dans tous les massifs montagneux.


 

Canyoning, canyonisme, descente de canyon : 3 termes pour désigner cette activité de montagne qui consiste suivre le cours de ces torrents. Equipés de combinaison néoprène, casque, baudrier et cordes, les canyonistes descendent ces torrents en sautant ou glissant sur les toboggans qui se jettent dans des vasques profondes ou utilisent la corde pour les rappels. La descente de canyon, activité certes ludique, est au carrefour du milieu vertical, faisant appel à toutes les techniques de corde et de descente en rappel, et du milieu aquatique pour les sauts et nage en eau vive. Emotions et sensations fortes garanties !!!

 

 

Le cursus de formation, élaboré par la fédération, permet au débutant de familiariser progressivement avec ces techniques, d’acquérir l’Autonomie en Progression et d’accéder aux brevets fédéraux d’encadrant.

La section canyon propose tout au long de la saison, de mai à septembre essentiellement, des week-end et des séjours plus longs de tout niveau (débutants, initiés, expérimentés) dans les massifs environnants (sud du Massif Central, Cévennes, Alpes, Pyrénées) ou plus loin en Europe. Les encadrants proposent également en début de saison des sessions d’entraînement « à sec » pour connaître le matériel, apprendre à l’utiliser en toute sécurité.

Contact : François Tournoux