La vallée de la Petite Rhue le 7 juin

Le 07.08.2020, par GeorgesS-685, 1 commentaire


Auteure : Elisabeth Verniajou.

Ah, le déconfinement... quel bonheur ! Le CAF reprend vie !
Fini la limite des cent kilomètres, assoupli le covoiturage. Seules les mesures "masque et gel" perdurent, accompagnées bien sûr de l’attention de tous.
Le Cantal, département vert par excellence, nous accueille en notre lieu de départ : Cheylade. Nous découvrons ses toits de lauzes, sa pierre du pays, les rues toutes en verdure et petits buis, ensoleillées et très fleuries. Nous partons de l’église vers les prairies. Chemin faisant, nous respirons la liberté, les feuilles, fleurs et fruits, les chants. C’est le printemps. La belle saison… de la vie. De jolis cumulus se reflètent dans le lac des Cascades :

et nous prenons un café, il fait si bon à cette heure à l’auberge. Quelques photos plus loin, la cascade du Sartre :

puis de celle de la Roche jaillit pleine d'énergie d'un côté et de l’autre, égrène ses perles d’eau discrètes au fil des roches étagées telles les marches d’un temple inca. 

Au travers des feuilles, le soleil perce et sublime le blanc de l’eau et le vert des verts. Vert des mousses, des rocs, des branches. Vert fougère, fraîcheur et feuillage.

Nous gagnons ensuite une sente où le soleil entre à peine et trouvons des champignons.
Nous reprenons notre effort par le chemin des bergers ponctué de statuettes représentant la vie pastorale. Goûtez le calme de cette terre fleurie, des champs de marguerites que Françoise aime tant, le silence. Seules quelques vaches meuglent. Vu la couleur de l’herbe, les variétés de fleurs et l’air pur qui règne ici, le fromage doit être bon... Nous évoquons quelques plats délicieux... il est temps de déjeuner. Partagez notre repas dans l’herbe après avoir parcouru du regard la vue qui s’offre ici. Au sud, au nord, à l’est, à l’ouest, c’est l’infini et Agnès, Françoise, Marie, Sylvie, Valérie, Christian, Jacques, Stéphane et moi reconnaissons de nombreux puys. Profitez avec nous de ce moment privilégié, d’une sieste au soleil au milieu des genêts nains et des fleurs de rocaille.

La Font Sainte. L’histoire de ce lieu remonte au temps des druides, à un culte rendu à l’eau car y jaillit une source. Le christianisme est venu en modifier la destination, et encore aujourd’hui, il abrite une Vierge à l’enfant. Si, comme nous, vous visitez cet endroit, vous admirerez la chapelle, vous pourrez vous rafraichir à la source vers l’oratoire ombragé, sourire du petit ustensile d’aluminium suspendu à la grille comme à la ferme de Mamie et destiné aux amis de passage,...

humer le parfum délicat de roses anciennes et du seringat...  tout un voyage en soi.

Ensuite, le chemin vous mènera vers un village tout en vallons. Ses cerises sur le gâteau : son château un peu laminé par le temps. Il a presque mille ans et, en face, sa Vierge Marie qui protège ce lieu charmant : Apchon. Là encore, de magnifiques vues !

Le retour se fait par le village de Saint-Hippolyte où nous retrouvons l'église St-Léger de Cheylade. Une pierre claire et la fraîcheur en un tel lieu, c’est habituel. Ce qui l’est moins et surprend Christian, c’est qu’il n’y a nulle croix visible derrière l’autel. Sa particularité que Stéphane nous invite à découvrir en levant les yeux est le plafond. Il est composé de magnifiques caissons de bois peints de motifs symboliques stylisés : fleurs, personnages, animaux réels ou imaginaires, etc.

Je n’ai dit que peu et ne saurais tout dire de ce voyage en délicieux mélange de patrimoines naturels et culturels concocté par Stéphane et vous invite à vous y rendre : l’expression « vaut le détour » prend ici tout son sens.
Après cet effort soutenu durant 25 km avec 850 m de dénivelé, nous retournons faire vivre le commerce local pour profiter encore un peu de nos retrouvailles. Les poissons du lac des Cascades font des pirouettes et guettent nos miettes. Nous dégustons tous un bon chocolat chaud. Tous ? Non, presque tous : quelqu’un savoure une bière. Oups, un secret ;-)
Nous vous souhaitons un agréable voyage dans la vallée de la Petite Rhue et de beaux printemps !

Photos de Jacques et Stéphane

 


 

Bienvenue sur le site du Club Alpin Clermont-Auvergne !

 

Vous trouverez sur ce site toutes les informations utiles pour découvrir ou re-découvrir notre club. N'hésitez pas à consulter les informations pratiques en utilisant le menu navigation. Si vous ne trouvez pas l'information que vous cherchez, vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail (voir nos coordonnées en bas de page).

Notre permanence hebdomadaire est l'occasion d'accueillir et de renseigner les nouveaux adhérents et de rencontrer les autres, d'adhérer à notre club, de s'inscrire aux sorties et de les préparer. Venez nous rencontrer à la permanence tous les jeudis de 19h à 20h30 :

Horaires haute saison : du 9 janvier au 12 mars,

Permanence pour matériel de 18 à 20h

21 rue Jean Richepin
63000 Clermont-Ferrand
Salle 1
Tél. : 04 73 90 81 62

 

En dehors des horaires de permanence, vous pouvez :

  • Soit appeler Georges : 04 73 92 40 25

                                      06 24 01 28 25

  • Soit appeler Josette :   04 73 27 04 57
  • Soit adresser un e-mail à 

      

 Georges et Josette répondront à vos questions. 

----------------------------------------------

Nos partenaires : 

 

Recherche :