Ski de rando : sorties sur trois week-ends à Chambon-des-Neiges

Le 15.02.2017, par GeorgesS-685


Auteur : Didier Debroas 

Dimanche 29 janvier 2017 : D+ 1290 m, distance 13,3 km. 

Alors que le Mont-Dore fêtait la montagne, nous avions décidé (Caroline, Nathalie, Christian et moi, Didier) de nous isoler à Chambon-des-Neiges. Bonne pioche, alors que le Sancy était sous les nuages, nous bénéficions d’un excellent ensoleillement et, par miracle, de l’absence de vent. Direction roc du Cuzeau, traversée vers le col de la Croix Saint-Robert (voir croquis du Buron éponyme après les dernières photos), puy de l’Angle et retour au roc pour vérifier si la coulée était toujours skiable…

Dimanche 5 février 2017 : D+ 790 m, distance 7,9 km.

Damien avait proposé une sortie dite « après tempête », qui avait attiré uniquement un public féminin (Fanny et Isabelle) ! A l’arrivée à Chambon-des-Neiges, il neige gros et gras, mais l’on note un enneigement digne du mois d’octobre au parking… Bilan de la journée : des rafales à 80 km/h, une visibilité limitée aux spatules… mais quand même un retour au parking skis aux pieds grâce aux chutes de neige de la matinée. 

Samedi 11 février 2017 : D+ 1720 m, distance 17,3 km.

Le vent faiblit sur le massif, un radoucissement est prévu et nous voilà de nouveau à Chambon. Claire nous propose une descente vers Chaudefour mais, une fois arrivés au puy des Crebasses, les conditions d’enneigement et la météo ne semblent pas vraiment optimales. Bilan : une petite descente dans le petit bois de Claire, puis direction le puy de l’Angle. Par effet de foehn du vent du sud, ce dernier est l’un des seuls sommets très régulièrement au soleil. Cela nous permet de faire une descente dans de la neige transformée. Il est alors temps de se restaurer au buron de la Croix-Saint-Robert et, évidemment, le chemin le plus court pour le rejoindre devrait être la ligne droite… Un canyon que personne n’avait emprunté à skis et n’empruntera plus jamais, nous étions installés confortablement au buron. Un petit roc de Cuzeau pour parachever la trilogie des sommets du coin, retour au parking, avant une petite séance de recherche en montagne non prévue, pour retrouver Nathalie et nous rentrons avec tout le monde.

Le Buron de la Croix-Saint-Robert dessiné par Olivier Martin (vous pouvez admirer d'autres croquis sur son blog http://olivsketches.tumblr.com)