SIX JOURS DANS LE SANCY ET LES DOMES

Le 08.09.2018, par DidiermichelM-c04, 1 commentaire


Auteure : Martine Sabot.

Un groupe de six Marseillaises s’est rendu en Auvergne pour une randonnée itinérante de cinq jours dans le massif du Sancy, complétée d’une journée dans la chaîne des Puys. Ce séjour était co-organisé par le CAF Clermont-Auvergne et le CAF Marseille-Provence.

La météo a été parfaite : que du soleil, pas une seule goutte de pluie, pas un seul nuage menaçant. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance, après un mois de juin très humide.

L’itinéraire a permis de se familiariser avec ce petit massif, perdu en plein centre de la France, qui culmine à 1885 m au puy de Sancy. Nous l’avons contourné, traversé, ascensionné… Les paysages, toujours très dégagés, nous ont permis de repérer les sentiers parcourus et les points caractéristiques : Banne d’Ordanche, puy Gros, roches Tuilière et Sanadoire, vallée de Chaudefour, vallée de la Fontaine Salée, Capucin…

La faune et la flore sont riches et comparables à celles des Alpes, à des altitudes plus élevées. Nous avons pu apercevoir un chamois et entendre siffler les marmottes. L’Auvergne est aussi une terre d’élevage et de production de fromages. Nous sommes devenus incollables en races de vaches : Ferrandaises, Aubrac, Salers… Les botanistes, professionnels ou amateurs, ont pu admirer la jasione crépue d’Auvergne, l’anémone pulsatille, le lis martagon, la gentiane bien sûr… à la loupe ou à l’œil nu. Les photographes se sont laissé inspirer par ces parterres fleuris.

Le dernier jour, un Clermontois est venu nous rejoindre pour l’ascension de l’emblématique puy de Dôme par le chemin des Muletiers, avec son antenne se détachant sur un ciel coloré d’une multitude de parapentes. Le puy de Pariou et son cratère parfait sont venus clôturer cette leçon de volcanologie in situ.

Et le tout dans la bonne humeur et la convivialité !