Randonnées dans la région de Rocamadour les 28 et 29 avril 2018

Le 04.05.2018, par GeorgesS-685


Auteure : Emily Strickland.

Rendez-vous à 7 h à Pérignat-lès-Sarliève pour covoiturage. C’est sous la pluie que nous partons de Clermont-Ferrand, direction le Lot et la vallée de la Dordogne, quelque peu dubitatifs en raison de la couleur du ciel qui ne laisse pas entrevoir une météo très favorable.

Nous arrivons vers 9 h 30 dans le magnifique petit village de Rignac. Après un petit café en terrasse bien apprécié par tous et sans pluie (eh oui, comme quoi…), notre périple débute par une descente dans les gorges de l’Alzou où nous cheminons le long d’anciens moulins en pierre. Petite pause déjeuner dans ce cadre idyllique au bord de l’eau, avant de remonter et de sortir des gorges pour apercevoir la cité médiévale de Rocamadour qui, à flanc de montagne, surplombe la vallée.

Nous profitons de ce cadre magnifique où le soleil fait son apparition pour visiter le site au calme et loin de la foule des touristes. Nous nous arrêtons un instant en haut du village pour profiter de la vue magnifique.

L’après-midi est, contre toute attente, très ensoleillée et nous permet de profiter de la chaleur et de la fin de journée.  Nous rentrons en longeant le plateau au village de Rignac d’où nous étions partis et terminons cette très belle journée en terrasse (oui, la même que celle du matin) sous le soleil.

Petit transfert pour arriver aux chambres d’hôtes de la Grelottière où nous profitons d’une très belle table et de produits du terroir (très bon choix qui fait l’unanimité).

La seconde journée est placée sous le signe de la grenouille. La pluie trouve rapidement sa place et nous permet de tester l’étanchéité de nos vêtements. Pour autant, très joli parcours qui sillonne la vallée de l’Alzou, nous fait passer près du château de Belcastel et des grottes de Lacave. Nous trouvons une galerie pour déjeuner au sec, et c’est là que nous croisons, entre autres, parmi quelques éléments décoratifs d’un style hors du temps, notre grenouille… Retour à Lafage aux chambres d’hôtes.

Pour ceux qui ont beaucoup de route, ce week-end s’arrête là. Pour les Clermontois, la journée se termine par la visite du gouffre de Padirac, site extraordinaire… Les quelques marches du site nous permettent, si tant est que nous ayons des courbatures, de faire un peu de récupération !

Merci à notre organisateur Cyril, qui a su nous faire découvrir ces beaux paysages, et aux participants pour leur contribution à la réussite du week-end (ainsi qu’à leurs photos pour l’illustration de cet article).