Randonnée au départ de Cotteuges le 26 janvier

Le 30.01.2020, par GeorgesS-685, 1 commentaire


Auteur : Tommy Chériguène.

Ce dimanche 26 janvier, la sortie initialement prévue en ski de rando nordique s'est transformée en randonnée pédestre sur la commune de Saint-Diéry. Nous nous donnons donc rendez-vous à Cotteuges sur la place du village aux alentours de 9 h 30. Après une brève présentation entre nous, nous nous dirigeons vers la cheminée de fée afin de voir cette formation qui est surprenante de par son isolement et sa taille

Et puis nous voilà partis pour près de cinq heures de marche. Nous entamons la randonnée le long de la Couze Pavin, puis, après sa traversée, nous faisons une première grimpette qui nous mène au point culminant de la randonnée (1054 m).

Les indications de la carte en transparence au terrain nous jouent des tours (1), nous devons rebrousser chemin après nous être rendu compte de l'erreur. 

Le chemin nous fait descendre à travers une charmante forêt de hêtres jusqu'au hameau de Verneuge. Nous traversons le ruisseau du même nom et c'est reparti pour la deuxième grimpette en passant par le col de la Feuille qui nous mène jusqu'au pic de Saint-Pierre et sa petite chapelle qui veille et nous surveille !

 

De là, nous faisons demi-tour et coupons à travers bois pour rattraper une petite route.

Une fois sur celle-ci, nous la suivons et nous pouvons voir les fameuses grottes de Jonas que Georges tenait à nous montrer.

Nous rentrons par un sentier plus ou moins perdu dans la végétation qui reprend ses droits et nous voilà de retour à Cotteuges. Et la journée se termine bien lorsqu'avant l'entrée dans le village, deux gros chiens (peut-être des bas-rouges) se ruent sur nous avec sans doute pas les meilleures intentions.  

Je remercie Georges pour sa convivialité ainsi que toutes les personnes présentes lors de cette sortie réussie !

Participants : Annie, Elise, Hélène, Monique, Christian et Anne-Marie, François, Tommy et Georges

(1)    En fait, c’est une erreur sur la carte, plus une modification du balisage et surtout un manque d’attention qui ont fait que nous avons pris un mauvais chemin. Heureusement, Christian n’a pas tardé à s’apercevoir de l’erreur de navigation !