Dôme de la Lauze et Tête nord du Replat du 3 au 7 juillet 2022.

Le 06.10.2022, par ElisabethV-e55


 

 

Auteures : Catherine Combourieu, Anne-Laure Thellier.

 

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage (Jean de la Fontaine) 

 

Participants : Anne-Laure, Catherine, Cécile, Eliane, Nathalie, Sophie, Chafik, Maurice.

Encadrants : Jean-Marie Marty, Didier Masson.

Préparation : Michel Adevah, Jean-Marie Marty, Didier Masson 

 

 

Jour 1 : 

Nous sommes dix au départ mais six à l’arrivée au téléphérique de La Grave à 15h, car quatre autres s’égayent dans la nature avec toutes les cordes...

Les six montent au refuge Evariste Chancel pendant que les quatre autres se délectent avec un dîner dans un grill suivi par une nuitée dans un hôtel de Challes-les-Eaux, offerts gracieusement par l’assistance auto de Didier Masson.

 

 Les six au refuge Evariste Chancel

 

Jour 2 :

Les six sont prêts de bonne heure pour découvrir le massif de la Meije et du Râteau.  

Par un temps médiocre, nous décidons de monter au col des Ruillans.

Finalement, nous effectuons quelques entrainements avec une corde prêtée par la gentille gardienne du refuge. Nous faisons deux exercices de descente en rappel et ensuite nous découvrons le glacier de la Meije depuis la brèche de Pacave. 

 

 

 Accès à la Meije et au Râteau par le col de la Lauze

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exercices de rappel

 

Après un pique-nique monumental pris au refuge, nous montons à 3211 m par le téléphérique (gare des Ruillans) et découvrons le glacier de la Girose très crevassé.

A notre retour, nous retrouvons nos coéquipiers avec un grand sourire malgré les évènements. 

Festin de roi au refuge.

 

Jour 3 :

Après une douce nuit, nous redescendons à La Grave.

 

 

Le matin, descente à La Grave

 

De là, nous nous rendons à Saint-Christophe-en-Oisans, village mythique des plus grands guides de l’Oisans. Nous remontons la rude vallée du torrent du Diable, qui nous mène au refuge de la Selle que nous atteignons après 4h de randonnée et 1100 m de dénivelé positif.

 

Arrivée du groupe des rapides au refuge de la Selle

 

Une fois installés, briefing des gardiens sur la météo, entrainement et vérification du matériel (au programme : nœud de huit, nœud de cabestan et anneaux de buste). 

 

Jour 4 :

 Réveil à 4h et départ à 5h en direction du glacier de la Selle avec pour objectif le col du Replat.

Nous arrivons au pied du glacier vers 8h30, nous nous équipons, nous encordons et observons le magnifique lever de soleil sur les Têtes du Replat.

 

Montée au col du Replat.

 

Départ de nos trois cordées et arrivée sous le col du Replat : nous expérimentons la montée en cordée, le respect des distances et les conversions. En progressant vers le col, à mi-chemin, nous croisons une cordée descendante avec guide : nous discutons, ils nous avertissent de la difficulté. A 100 m du col, la glace devient vive, le glacier plus pentu, on décide donc de faire demi-tour sans atteindre le col. 

Dans la descente, nos encadrants nous proposent de mettre en pratique la technique des arrêts de chute. Anne-Laure, Cécile, Sophie et Chafik s’en donnent à cœur joie (ou à fesses bleues, selon les cas)

 

 

En redescendant du col du Replat, retour au refuge de la Selle.

 

Retour au refuge à midi où nous attendent d’excellentes omelettes. Après-midi de repos au soleil.

 

Jour 5 :

Départ à la fraîche pour 3h de descente. 

 

Pendant la descente du refuge de la Selle à St-Christophe, vue sur le torrent du Diable

 

Nous terminons la journée par la visite du magnifique village de Saint-Christophe-en-Oisans : le musée des guides de haute montagne, le célèbre cimetière où reposent les plus grands alpinistes avec leur piolet accroché sur leur tombe.

Nous clôturons ce superbe séjour par un festin à « La Cordée », chez la dame de l’Oisans.

 

Chez la Dame de l’Oisans à La Cordée à Saint-Christophe-en-Oisans.

 

Merci à nos encadrants : Jean-Marie et Didier, ainsi qu’à Maurice, Eliane et Chafik pour leur aide tout au long du séjour. Une grosse pensée pour Michel Adevah qui n’a pas pu se joindre à nous suite à une blessure.

Merci aussi à nos chauffeurs : Catherine, Cécile et Didier, sans qui rien n’aurait pu être réalisé.

 

 

 


 
 

Recherche :

Agenda

> Voir toutes les sorties Randonnée alpine

21 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties