Top départ pour 2021 en raquettes sur les volcans ! Week-end des 02 et 03 janvier

Le 17.01.2021, par LucP-d67


Auteure : Christelle Gournay.

De la poudreuse sur les volcans et hop : Guillaume organise deux magnifiques randonnées en raquettes !
Exceptionnel, magique, féérique : nous en avons eu plein les yeux !

Samedi 2 janvier 2021 – Plaine du puy de Dôme

Cécile, Christelle, Guillaume, Joël, Josette et Marie-Odile sont prêts dès 8h30 tout près du parking du col de Ceyssat, à parcourir pas moins de 13 km sur la plaine du puy de Dôme et sur les Petit et Grand Suchet.

Seuls au monde et privilégiés : voici nos premières impressions après avoir parcouru les premiers kilomètres. La nature est tellement belle : plusieurs centimètres de neige sur les arbres, de la poudreuse en grande quantité, des traces d'animaux (renards, lièvres, chevreuils : Josette est incollable !).
Les arbres s'inclinent sur les chemins en raison du poids de la neige, et nous voilà parfois à devoir presque ramper pour passer à travers les branchages.

Le brouillard est au rendez-vous, mais laisse l'antenne du puy de Dôme se découvrir par moments nous offrant une image splendide, jusqu'à nous permettre d'admirer le volcan le plus emblématique du département et les grottes du Cliersou, avant de refermer son rideau.

Et toute cette poudreuse ! Quoi de mieux pour en profiter que de tracer tout schuss dans le dévers du Grand Suchet et continuer en bas à travers les sapins : on « kiffe » !
Après avoir retrouvé le GR, nous voici arrivés sur le site du maquis de Ceyssat (mouvement des Ardents) détruit le 2 septembre 1943 par les Allemands.
La nature a continué de nous gâter jusqu'au retour et nous voici très heureux de cette journée unique, dans notre bulle enneigée.

Dimanche 3 janvier 2021 – Puy de Louchadière et puy de Jume.

Sylvie et Sophie ont rejoint Marie-Odile, Christelle et Guillaume pour cette seconde journée à crapahuter sur les volcans en raquettes.
Destination du jour : puy de Louchadière et puy de Jume pour un peu plus de 9 km.
Et c'est reparti dès 9h00 en commençant par la montée du puy de Louchadière. Une belle montée en suivant un chemin forestier, puis un sentier dans lequel des petits arbres forment un couloir blanc, nous contraignant légèrement à nous courber (le sac de Sylvie a bien résisté, même à une petite branche qui y est restée accrochée !).
Le brouillard ne nous permet pas d'admirer le paysage en haut du puy lors de notre première pause, mais nous avons été déjà bien gâtés depuis le début de la randonnée.

Nous reprenons notre chemin en direction du puy de Jume et du puy de la Coquille. De la poudreuse, moins que la veille, mais encore en grande quantité dans la descente tous azimuts du puy de Louchadière, avant d'arriver sur une plaine enneigée avec vue sur les puys de Jume et de la Coquille.

Après avoir rejoint un chemin forestier au rythme soutenu de Sophie en grande forme, nous voici entre les deux puys, en route pour grimper le puy de Jume à travers bois, avec une lumière magnifique sur la neige.

Arrivés au sommet, nous ne résistons pas à rejoindre le bas du cratère du puy de Jume, tout schuss dans la poudreuse ! Un autre beau moment à l'issue duquel nous pique-niquons rapidement.

Retour ensuite en direction du puy de Ténuzet où nous croisons beaucoup d'enfants remontant la route de la carrière de pouzzolane pour la redescendre en luge.

En conclusion : le premier week-end de l'année 2021 aura été au top : neige en abondance, nature magnifique et bonne ambiance !