Confrontation avec les nœuds !

Le 25.12.2015, par GeorgesS-685


Ma première confrontation, c’était il y a un peu moins d’un an, avant une sortie ski de rando alpine sur un long week-end dans les Alpes à laquelle je n’avais finalement pas pu participer. Sans être confronté à des situations compliquées puisque la séance se faisait en salle, Albert nous avait bien fait ressentir les enjeux du minimum requis en matière de nœuds. J’ai donc décidé cette année de mieux surveiller le calendrier et de participer aux formations proposées par l’équipe alpinisme.

Eh bien, je peux déjà affirmer que j’ai bien fait, car sans pratique, qu’est-ce qu’on oublie, d’autant que je n’avais aucune base. Du coup, j’ai participé à la première séance de noeudtique le 16 novembre, et comme dit Renaud (le chanteur) « c’est en coupant du bois que Léonard devint scie ». J’ai remis ça le 23 novembre pour être sûr d’avoir assimilé ! Je ne regrette pas. J’ai bien essayé de m’entraîner entre les deux séances, mais j’ai vite constaté à la seconde que la répétition permettait d’affiner la technique, et ce n’est pas peu dire. Certes, je partais de zéro mais entre savoir faire un nœud chez soi sans aucun usage particulier et le positionner, l’ajuster, l’utiliser quand il faut, passer la corde au bon endroit, assimiler les techniques d’assurage, de rappel et j’en passe… eh bien, ce n’est pas si simple. Alors j’imagine sur le terrain montagneux !

Du coup, ce soir, c’est décidé,  je passe au stade suivant : le mur m’attend avec un peu d’escalade, la mise en pratique et des échanges intéressants avec les participants…

Merci à l’équipe alpinisme.

Jean-Dominique Choquet